Outer Wilds

Outer Wilds

Explorer la galaxie pour résoudre son mystère

Outer Wilds est un petit jeu indépendant qui propose une grande aventure spatiale, vous invitant à explorer le système solaire tout en menant une enquête. Le soleil est sur le point d’exploser et personne ne sait vraiment pourquoi. Vous avez 20 minutes pour percer le mystère à jour aux commandes de votre vaisseau avant que l’étoile ne se change en supernova et mette fin à votre partie. S’il présente l’aspect d’un petit jeu indépendant, Outer Wilds se révèle rapidement riche en détails avec de nombreuses planètes à explorer, de multiples créatures à interroger et un moteur physique très réaliste. Lire la description complète

Les plus

  • Sensations d'explorateur spatial
  • Riche en détails
  • Simulation de gravité et de voyages spatiaux

Les moins

  • Graphismes limités

Bon
7

Outer Wilds est un petit jeu indépendant qui propose une grande aventure spatiale, vous invitant à explorer le système solaire tout en menant une enquête. Le soleil est sur le point d’exploser et personne ne sait vraiment pourquoi. Vous avez 20 minutes pour percer le mystère à jour aux commandes de votre vaisseau avant que l’étoile ne se change en supernova et mette fin à votre partie. S’il présente l’aspect d’un petit jeu indépendant, Outer Wilds se révèle rapidement riche en détails avec de nombreuses planètes à explorer, de multiples créatures à interroger et un moteur physique très réaliste.

A la conquête de l'espace

Le plus intéressant dans Outer Wilds, ce sont ses parties qui durent 20 minutes chrono, après quoi le soleil explose et anéantit votre univers. Vous devez profiter de ce temps imparti pour collecter le plus d’infos possible, en voyageant et en explorant des zones encores inconnues. Impossible de tout voir en une seule partie, mais quand le soleil explose, vous repartez du début avec l’expérience déjà accumulée. Vous êtes alors coincé dans ce cycle temporel jusqu'à ce que vous découvriez la vérité.

Outer Wilds est grand, beaucoup plus qu’il n’en a l’air au début. Explorer tout ses recoins requiert de nombreuses parties, voire encore plus si vous mourrez en chemin ou si vous traînez en route. Ce n’est pas un jeu facile: vous n’avez ni instructions, ni inventaire, ni armes ni ennemis. L’objectif est simplement d’explorer et de découvrir, tout seul, sans indices. Je ne vais pas vous dévoiler ses secrets, mais je peux vous assurer que l’expérience est très amusante.

Pour vous déplacer dans l’univevrs de Outer Wilds, vous disposez d’un vaisseau spatial qui se pilote au moyen de réacteurs. Pour le manipuler avec soin, il faut un peu de pratique, mais on s’y fait assez rapidement, pour peu que l’on tienne compte des lois de la gravité et de l’inertie. Si vous faites une fausse manipulation, vous risquez d’abîmer votre navette –vous pouvez alors en sortir pour la réparer- ou pire, de vous écraser sur le sol, attiré par une puissante gravité.

Il existe plusieurs planètes à explorer. Elles se déplacent toutes en temps réel selon les lois de la gravité, ce qui fait de Outer Wilds un mini-simulateur spatial. Atterrir sur une planète nécessite un peu de dextérité, mais heureusement le jeu vous propose plusieurs aides, pour atterrir comme pour voyager dans l’espace.

La diversité des corps célestes est intéressante: vous trouverez des lunes, des comètes, des planètes improbables, des trous noirs, des astéroïdes-planètes rocheuses… Une fois que vous aurez atterri, vous pourrez voir des bâtiments, des gens ou de mystérieuses navettes spatiales vides. Qu’est-ce qui s’est passé exactement dans Outer Wilds?

Manette obligatoire pour plus de fun

En tant que simulateur de physique et de gravité, Outer Wilds est très performant. Le système solaire est assez réduit pour que les voyages ne soient pas ennuyeux, les planètes ne sont pas trop grandes et la navette est plutôt rapide. Cet aspect en particulier est peu réaliste, mais le jeu est fidèle au réel sur d’autres plans: la gravité et les déplacements dans l’espace. Quelques parties sont nécessaires pour maîtriser le pilotage de la navette ou les promenades dans l’espace (avec une combinaison spéciale), et c’est pourquoi le jeu (et nous avec) vous recommande d’utiliser une manette.

Un petit système de planètes qui évolue en temps réel

Outer Wilds a beau se baser sur le moteur Unity, ses graphismes sont très basiques. Ils suffisent tout juste à modéliser les personnages et les objets avec un résultat acceptable. Cependant, d’autres détails sont très travaillés. Par exemple, le fait de pouvoir se déplacer dans tout le système solaire et de naviguer jusqu’à n’importe quel point que vous apercevez. Tout ce qui est à l’écran fait partie du jeu: vous pouvez vous y rendre, atterrir et explorer.

Le jeu est également doté de cycles de jour et de nuit en temps réel, suivant le déplacement des planètes par rapport à l’orbite solaire, et que vous pourrez apprécier selon l’endroit où votre navette se pose. La gravité est très bien restituée et nécessite de nombreuses minutes de jeu pour la maîtriser. C’est un des points forts de Outer Wilds.

La musique fait des interventions sporadiques, mais son ambiance profonde et mystérieuse accompagne le jeu à merveille.

De quoi assouvir sa soif de découverte!

Outer Wilds est encore en phase alpha, c’est-à-dire que son développement est loin d’être terminé. Mais il propose déjà des concepts bien pensés et bien réalisés. Ne vous attendez pas à des graphismes incroyables, c’est un jeu limité sur le plan technique, mais pas en détails et en bonnes idées. Ce qui prime dans ce type de jeux, c’est la sensation d’être un explorateur de l’inconnu, celle qui émoustille votre curiosité tout en vous amusant. Pour le moment, on ne voit pas quoi lui demander de plus.